Actualité : Un premier état des lieux entre ESS (économie sociale et solidaire) et RSE

Economie sociale et solidaire et Responsabilité Sociale des Entreprises : 1er état des lieux

L’Observatoire de la RSE – ORSE-  et le Crédit Coopératif ont publié en novembre 2015 un guide faisant état des pratiques de la RSE dans les domaines de l’ESS – Economie sociale et solidaire.

Cette publication recense les initiatives des fédérations et têtes de réseaux de l’ESS visant à accompagner leurs adhérents dans leurs démarches de RSE : stratégies, référentiels sectoriels, outils d’évaluation, formations, bonnes pratiques, modalités de dialogue avec les parties prenantes…

Cet état des lieux concerne des secteurs aussi différents que la coopération agricole, le logement social, les établissements sanitaires et sociaux, les entreprises de l’insertion par l’économique, le bâtiment ou le handicap.

Cette première publication a pour ambition de :

  • Valoriser les meilleures pratiques RSE des secteurs
  • Donner aux acteurs de l’ESS une meilleure visibilité des outils RSE proposés au sein de leur mouvement
  • Favoriser les échanges entre les fédérations sur ces initiatives afin de créer une émulation positive
  • Valoriser le rôle moteur des fédérations et mouvements pour promouvoir une RSE spécifique à l’ESS

suivre le lien : Guide état des lieux ESS et RSE

Yprésis accompagne les entreprises et les associations vers un développement responsable et durable de leurs activités

L’organisation, quelque soit son statut, son projet, son histoire doit aujourd’hui répondre à de nouveaux défis, de nouveaux objectifs.

S’inscrire dans une démarche de responsabilité sociétale, dite RSE permet d’interroger les pratiques (gouvernance, management, organisation, communication, relations clients et fournisseurs, qualité, sécurité, concurrence, analyse du cycle de vie, empreinte environnementale…).

C’est une réelle opportunité d’associer l’ensemble des collaborateurs dans cette démarche, car chacun peut avoir cette capacité à évoluer, à innover en proposant des améliorations dans le quotidien.

La démarche RSE intervient dans un contexte d’évolution organisationnelle qui suscite souvent des attentes, mais aussi des espoirs au sein des collaborateurs.

La RSE = un outil de pilotage du changement et d’amélioration des performances globales de l’organisation :

  • En associant pleinement les parties prenantes dans la démarche,
  • En communicant de façon claire et transparente sur le projet : origine, objectifs, déroulement,
  • En responsabilisant chacun dans sa fonction et l’évolution de celle-ci,
  • En identifiant les compétences nécessaires pour mettre en oeuvre le changement,
  • En prenant en compte les différentes dimensions de la RSE : économique, sociale, environnementale, gouvernance et territoriale,
  • En évaluant les risques psychosociaux liés au changement.

C’est dans cet objectif qu’YPRÉSIS conseille les acteurs de l’économie sociale et les PME, en les accompagnant dans leurs démarches, leurs projets, leurs évolutions.

Qu’est-ce que le DLA ?

 

 

Depuis plus de 10 ans en Pays de la Loire, le DLA est un outil d’analyse et de développement au service des associations et des structures de l’économie sociale.

Créé en 2002 par l’Etat et la Caisse des Dépôts, le Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) aide les associations employeuses, structures d’insertion et autres entreprises d’utilité sociale créatrices d’emploi dans leur démarche de consolidation et de développement. Il bénéficie du soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire, du Fond Social Européen et d’autres collectivités ou mécènes.

En Pays de la Loire, les DLA ont été mis en place dans chaque département et au niveau régional en 2004. Au fil des années, le dispositif a montré son efficacité en accompagnant près de 2000 structures d’utilité sociale ligériennes. Parmi celles-ci, tous les secteurs d’activité sont représentés : Insertion par l’Activité Economique (IAE), sport, culture, Services Aux Personnes (SAP), tourisme, famille-enfance-jeunesse…

Au cours des dix années de mise en œuvre, l’environnement des structures d’utilité sociale a évolué et leurs problématiques avec. Alors qu’au début des années 2000, leurs préoccupations relevaient plutôt de l’outillage (outils de gestion financière, outils de communication, outils de GRH…), elles tournent aujourd’hui autour de la stratégie, du projet et du modèle économique. Aussi, le DLA a évolué au fur et à mesure en adaptant ses outils, méthodes et thématiques d’intervention. Sur la programmation 2011-2013, les structures ont en grande majorité été accompagnées en individuel sur les thématiques de « stratégie de consolidation » et « projet de la structure ». Viennent ensuite les accompagnements sur la « mutualisation » et l’ « organisation interne ».

Pour la période 2014-2016, les orientations nationales ont déterminé comme thématiques d’intervention prioritaires mais non exhaustives :

le modèle économique

• la gouvernance associative​

• la gestion des ressources humaines et la fonction employeur

• l’ancrage territorial et le lien aux collectivités (mesure de l’utilité sociale)

• la diversification des partenariats, dont les partenariats avec les entreprises

• les logiques de regroupement, mutualisation, coopération entre structures.

Sources : publication DLA de la CRESS (Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire des Pays de la Loire)